Vancouver, une aventure en famille

Vancouver, véritable paradis pour les urbains amoureux du plein air, aura été notre escale familiale pendant quatorze jours. Le bonheur d'un retour aux sources avec la visite du frère d'Hélène, sa compagne et de ses deux filles. C'est une joie, après trois mois de vagabondage, de profiter d'instants de fraîcheurs. C'est enfin le moment pour nous de jouir d'un confort quelque peu oublié, de partager des repas en famille, de s'émerveiller devant un nouveau paysage avec une autre personne que sa moitié, enfin...

Vue de Vancouver sur les hauteurs du Eagle Bluff au Sommet de Black Mountain, Cypress Mountain, BC, CA

Tout expatrié sait qu'une visite venue de son pays d'origine ne peut se faire sans la gastronomie venant avec, d’autant plus dans un pays où la charcuterie, le fromage et le vin s’achètent à prix d’or. Vous comprendrez par-là que nous avons renfloué nos estomacs, et pas qu'un peu ! Avec en prime une véritable maison, un lit, une salle de bain et une cuisine tout équipée, autant vous dire, un château pour nous. C'est donc dans cette ambiance cocoon que nous avons profité de la ville, de la montagne, de la forêt et de la plage le tout dans un rayon d’une trentaine de kilomètres. On vous le disait, un paradis.

La Ville // Les buildings au cœur des montagnes

Soyons honnête, Vancouver n'est pas un joyau d'architecture comparé à nombreuses de ses semblables d'Amérique du Nord. Mais son emplacement de choix pour ses activités de plein air et son dynamisme en font une escale incontournable. Durant ces deux semaines nous avons mis en place un planning bien rodé, un jour randonnée, un jour ville et cela n'a pas été de trop. Pour vous faire une idée de sa situation géographique, Vancouver est bordé d’un côté par l'océan pacifique, elle fait face à de multiples îles, de Gulf Islands à Vancouver Island et, tout autour, des montagnes enneigées et des forêts. Le climat de la ville est particulier en raison de la rencontre océan versus montagne qui procure une atmosphère humide et souvent couverte. Par chance nous avons bénéficié des plus belles semaines de l'année.

Chaque nouveau visiteur mettant un premier pas dans la ville par le quartier de Hasting, situé en amont de Chinatown, a de quoi être surpris par la population environnante. À moins de vouer une passion pour la série The Walking Dead et ses morts vivants, il est difficile de vouloir s’y attarder. Chacun des « habitants temporaires » du quartier y déballe son bric-à-brac à même le trottoir. Tatouage, piercing et démarche chancelante, mieux vaut ne pas trâiner ici la nuit. Mais clairement, cette zone est une incompréhension face au reste de la ville. Passé cette étape nous découvrons une ville éclectique aux accents variés d'Asie, d'Europe et d'Amérique. Vancouver et ses environs sont parfaitement aménagés de pistes cyclables longeant la côte et traversant la ville dans tous les sens. Contrairement aux autres grandes métropoles, elle n'est pas équipée d'un système de vélos urbains et c’est bien dommage. Mais qu'importe, nous avons mieux. Un château tout équipé vous a-t-on dit ! L’abri à l’arrière de la maison regorge de vélos de toutes tailles, et même des portes-enfants ainsi qu'une charrette. Un peu de bricolage de la part du frère d'Hélène, quelques ustensiles empruntés au voisinage et nous voilà en selle, prêt à arpenter tous les coins et recoins de la ville.

La famille près à rider, quartier de Grandview, Vancouver, BC, CA


Les festivals d'été sont là, de la compétition internationale de feu d'artifice, à la Gay Pride, au cinéma de plein air, en passant par les marchés nocturnes, tout y est. 

Parade de la gay pride, Vancouver, BC, CA

Nous avons eu plaisir à parcourir les incontournables comme Grandville Island pour son public market qui réunis artisans et producteurs locaux. Gastown, y est le cœur historique avec ses rues pavées, ses boutiques vintage, ses bâtiments en brique rouge. C'est ici que l'on retrouve les restaurants et bars branchés de la ville. A Coal Harbour, proche du quartier des affaires, se trouve la marina où se côtoient yachts et autres bateaux de luxe. Chinatown, parce qu'il en faut bien un, est ici désigné comme le plus grand d'Amérique de Nord. Il y héberge nombreuses échoppes d’épices, boucheries et un jardin chinois, Dr. Sun Yat-Sen Classical Chinese Garden, reconnu par National Geographic comme l’un des plus beaux jardins urbains.

Comme toutes villes du Canada qui se respectent, Vancouver est une mine d'or pour ses microbrasseries. Au départ, une poignée d'indépendants passionnés ont décidé de s'unir en proposant des dégustations de leurs différentes bières, qui se finit forcément par un achat. Mais là où cela devient intéressant, c'est que l'on peut repartir avec une jarre remplie du meilleur breuvage dégusté. La bouteille est payante et dépend de la taille (de 3$ pour un litre à 5$ pour 2 litres), le plus fun c'est qu'elle pourra être re-rempli dans n'importe quelle autre microbrasserie. Un concept présent dans tout l'état de Colombie Britannique. On adhère à 100 %.
 

Granville Island, Vancouver, BC, CA

Parcs et plages // La nature dans la ville

Un des autres attraits de Vancouver sont ses parcs, nombreux et très grands comme le réputé Stanley Park. Celui-ci abrite une multitude d'activités, de l'aquarium au club de golf, en passant par la piscine ouverte, au mini train jusqu'aux sentiers de randonnées. Il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Il nous aura fallu une journée de vélo pour le parcourir en long et en large. Presque entièrement bordé par la mer, nous avons fait un passage obligé par l'une des plages accessibles en vélo. La balade de presque dix kilomètres est loin d'être monotone. Nous passons de la forêt de pins, aux nombreux points de vue sur la ville et les montagnes. Un must to do !

Kitsilano Beach, Vancouver, BC, CA

Cette partie de l'océan pacifique n'est pas la plus agréable pour les baignades. Même les Bretons habitués à la fraîcheur de la Manche ne s’y risquent pas. Cependant on retrouve un peu partout des plages tantôt de galets, tantôt de sables, gigantesques. Elles sont toutes recouvertes de bois flottés, provenant des nombreuses forêts avoisinantes, venants presque se jeter dans l'océan. Ces troncs d'arbres auront eu l'avantage de rendre nos pauses pique-niques plus confortables. En allant faire une nouvelle sortie vélo, c’est dans le quartier de Kitsilano que nous descendrons les 350 marches menant à une plage isolée, plage où les vêtements sont, selon le panneau à son entrée, optionnel. Heureusement pour les files, le lieu est vide, cela nous évitera les questions désobligeantes.
 

Les randonnées // Des sommets à portés de main

On peut facilement trouver une randonnée pour tous niveaux et toutes occasions sans s’éloigner bien loin du confort de la ville. Envie d'une simple balade dominicale en famille ou d'un trek de deux jours pour une sortie au vert le temps d'un week-end, il suffit de sillonner les alentours de Vancouver et de faire son choix parmi l'un des domaines skiables transformés en lieu de randonnée estival.
Nous en avons testé quelques-unes comme le Baden Powell Trail, situé à Cypress Mountain. Elle fut notre première randonnée et une bonne mise en jambe pour toute la famille. Elle s'avéra être un bon compromis pour notre groupe comprenant, un papa portant sur son dos un bébé de 22 mois, d'une maman chargée d'un sac à dos contenant le nécessaire pour une journée en montagne avec des enfants, une jeune princesse de 3 ans et demi et puis deux jeunes athlètes au sommet de leur forme, nous.

 

Mount Seymour Provincial Park, North Vancouver, BC, CA


Autre lieu, autre montagne, autre point de vue, le Mont Seymour. Toujours surplombant Vancouver avec la mer en toile de fond, l'île de Vancouver à l'horizon, les montagnes enneigées de Wistler et de la côte américaine. Spectaculaire !
 

Notre plus grande randonnée, quatorze kilomètres parcourus sous un soleil de plomb à Belcara, un parc provincial au nord-est de la ville. Comme son nom l'indique, du moins pour les hispanophones, la randonnée « Diez Vista Trail » offre normalement dix points de vue. Bon, pour cette partie, on les cherche toujours… En dehors de deux, trois vues sympa, les autres demeurent encore à découvrir. Le sentier est ombragé et c’est tant mieux vu la chaleur un peu intense à certains moments. Après six heures de marche, nous atteignons le lac. La récompense finale sera une baignade dans une eau calme et chaude, un délice !
 


Durant cette étape il y eu aussi des balades plus tranquilles et toutes aussi agréables. Le Lighthouse Park, dans une forêt au bord de mer avec de jolies vues, en est un bon exemple. Il abrite un phare face à la pointe Nord de Vancouver. La forêt y est dense et les arbres, appelés les Douglas Fir, y sont gigantesques. Ils sont fréquents dans cette partie d'Amérique de Nord.

 
On ne va pas vous cacher que l’on a adoré cette étape. Tous les bons ingrédients étaient réunis, la famille le soleil, la plage, les montagnes, les festivals, la bonne bouffe. Autant vous dire un succès. Hâte que vous veniez vous aussi nous rejoindre pour nos prochaines aventures !

Vue de Vancouver, Stanley Park, Vancouver, BC, CA

Sunset Beach, Vancouver, BC, CA