The Rockies, Part I

Calgary, ultime étape avant les Rocheuses. Nous y ferons le plein d'informations afin de planifier nos deux prochaines semaines. Ville de cowboys, comme on la désigne souvent, on est pourtant loin de l'image des Westerns de Sergio Leone. Très moderne  et dynamique, celle-ci ressemble à une métropole comme une autre avec ses hauts buildings et ses grosses voitures. Exception faite de son atout principal, elle est LA porte d'entrée des Rocheuses canadiennes. La chaîne de montagnes, que nous nous apprêtons à découvrir, est vaste, elle s'étend sur près de 4 800 kilomètres, du Canada aux Etats-Unis. Elle est truffée, de coins et recoins à explorer, pour notre plus grand plaisir. Aucune chance de trouver le temps long !

On the Road, direction Kananaskis, AB, CA

Nous effectuerons nos premières randonnées à Kananaskis Country, qui regroupe plusieurs parcs provinciaux. Notre première journée, sera plus un échauffement pour la suite, avec de petites marches, histoire de se mettre en forme tranquillement pas vite. Tout au long de la route traversant ce comté, nous feront plusieurs stops randonnée, grâce aux conseils avisés d'un chaleureux ranger, nous ayant enseigné les bases sur le comportement à avoir face à un ours, qu'il soit noir ou grizzli, accompagné de quelques imitations de la bête, ma foi fortes... intéressantes.  Nous nous arrêterons donc sur les sites majestueux du Ptarmigan Circus, Mont Rae, Ramson Lake et de Kananaskis Lake . 

Upper Kananaskis Lake, Peter Lougheed Provincial Park, AB, CA

Upper Kananaskis Lake, Peter Lougheed Provincial Park, AB, CA

Ayé, nous voila on ne peut plus au coeur des montagnes. Nous regrettons de ne pas avoir de toit panoramique, on s'éviterait ainsi un torticolis, tant les montagnes sont hautes et massives. 

Sur la route de Canmore, nous attend notre premier défi, l'ascension du  Ha Ling Peak, 6 kilomètres pour 800 mètres de dénivelé positif. L'effort en vaut la peine, une vue à 360° sur la vallée de Bow, avec Grassi Lake et les Rocheuses. Bluffant ! Pas de doute, deux semaines palpitantes nous attendent ! Vivement la prochaine randonnée, cela sera un peu notre "leitmotiv". La chaleur en après-midi est écrasante, tant mieux pour nous, les lacs et rivières glacials, ce n'est pas ce qui manquent ici.

Pour notre deuxième étape, nous remontons vers Banff, véritable paradis des hickers et baroudeur de tout âge. Cette station d'altitude, a de quoi contenter tout le monde, des vacanciers relaxes, aux randonneurs audacieux. Le centre ville est une véritable collection de grandes enseignes,  du Mc Donald, à Salomon, en passant par la si réputée et alléchante, Queue de Castor, tout y passe ! 

Pas le temps de se laisser tenter, nous préférerons grimper au sommet du col Haley, à quelques kilomètres au Nord de la ville. Sûrement notre coup de cœur (enfin un parmi tant d'autres). Nous nous élevons à 2930 mètres d'altitude. Le chemin que nous empruntons , sillonnant la montagne, est à couper le souffle. La neige est encore présente par endroits. Elle vient fondre petit à petit, aider par le soleil et les premières chaleurs estivales, pour finir dans les lacs, leur donnant ainsi leur couleur tantôt si verte, tantôt si bleue, causée en partie pas sa composition en minéraux. Le point culminant de la randonnée, nous offre des montagnes à perte de vue. Ces montants abruptes, sont un véritable coin de paradis, pour les dizaines de spermophiles du Canada et tamias, qui croiseront notre chemin. (On vous laisse Googler cela, pour plus d'informations. )

 Il est déjà temps de quitter la région de Banff. Une journée c'est peu, pas assez à notre goût, mais que voulez vous, le monde est vaste et la vie de voyageur est parfois fait d'impératifs, que nous nous devons de respecter...

Notre troisième étape, plus à l'ouest cette fois, prend la direction du parc National de Kootenay, réputé pour ses sources d'eau chaude. Nous y "préférerons" une des rivières glaciales qui le traversent. Moment de décrassage pour nous et notre linge, avec comme spectateur, Stephen, un allemand venu dans la région, pour le travail s'accordant une petite pause, intrigué par la façon de nous approprier le cours d'eau. Maintenant nous sommes à nouveau sociable grâce à ce mélange magique d'eau et de savon. Après avoir étendu notre linge sur la parking façon chat noir/chat blanc, place à l'apéro avec notre compagnon d'une soirée. Au "menu" du jour, saucisson, pain suédois, Chinese Noddle et Rhum Caribéen. Il faut bien tout cela pour effacer nos premières courbatures. 

Le parc de Kootenay est surprenant, un paysage partiellement désastré, dû au grand incendie de  2003, qui ravagea, une partie des forêts jalonnant les collines. Notre day-off dédié à la détente sera ponctué de klaxons et du va-et-vient des camping-cars sur NOTRE aire de parking. On décide donc de mettre les voiles et de se dégourdir les jambes aux fameux Marble Canyon puis au Paint Pots. La premier a été créé naturellement à cause du fameux incendie. Une balade sympa le long du canyon, entouré d'arbres calcinés lui donnant un caractère un peu morbide. Quand au second, il n'a de pots de peinture que le nom... 

C'est en altitude qu'il faut aller pour véritablement profiter des hautes parois rocheuses qui traversent le parc. Malgré le peu d'informations fournies par le parc (pas de point d'informations proche, ni de personnes à même de nous renseigner... pas grave, on se débrouille seul) nous nous improviserons donc une boucle de 25 kilomètres longeant un véritable mur de montagnes, The Rockwall. Notre audace est finalement récompensée, jusqu'à ce qu'au bout du compte, on réalise que la randonnée en durera finalement 30 kilomètres avec, comme bouquet final, un pont manquant sur les derniers mètres, celui menant du sentier au parking (évidement...). Pas question de faire demi-tour ! Après 10 mètres de brasse coulée, nous finirons mouillés, avec un appareil photo pas si insubmersible que cela... L'impro' c'est fini pour nous, ou du moins on essayera de mieux la préparer...

En route pour Louise Lake, afin de profiter du coucher de soleil et se remettre doucement de toutes ces émotions !

 

             *** TO BE CONTINUED ***