Chicago, Rhythm 'n' Blues

Fini les vadrouilles entre forêts et lacs, nous voilà à Chicago, première étape citadine et retour à la civilisation. Après avoir entendu monts et merveilles sur cette ville, son atmosphère, sa vie, il nous tardait de nous y rendre. Quoi de mieux pour découvrir la ville, que grâce à ses habitants. Mike, Chicagoans d'origine sera notre hôte Couchsurfing pour le week-end.

Ayant adoré découvrir New-York à vélo, notre choix sera de reconduire ce mode de transport, qui associe à la fois liberté et rapidité de déplacement, et ce, malgré une météo on ne peut plus facétieuse... Nous enfourchons donc nos Divvy, tantôt en t-shirt sous la pluie par 15°, tantôt en pull sous le cagnard.
La balade le long du Lakeshore Trail est de toute beauté. D'un côté, le lac à perte de vue, tel un océan, avec ses camaïeux de bleu et son sable doré. De l'autre, sa pléiade de parcs, avec sa Skyline au loin. Brumeuse et mystérieuse les jours de pluie, impressionnante et étincelante sous les rayons du soleil.

Les parcs jalonnent cette promenade littorale. Nous nous arrêterons au Millenium Park, au cœur du Loop, le quartier des affaires, pour essayer d'entr'apercevoir le fameux Bean, reflétant façon Fisheye les buildings chromés, tous plus hauts les uns que les autres. Pas facile devant la nuée de touristes (ostie de touristes ! ), nous y préférerons la vue imprenable, que nous offre les abords du planétarium, mais aussi cette jeune mariée, en pleine séance photo sur les berges, manquant de peu ( pas assez à notre goût) de se faire renverser par une vague...

The Bean, Millenium Park, Chicago, IL, USA

Skyline depuis le planétarium, Chicago, IL, USA

L'architecture de Chicago est d'une rare richesse, en partie sans doute dû à l'incendie qui a ravagé une partie de la ville en 1871 (petite touche de culture). Vous pouvez passer d'immenses buildings entièrement faits de verre et de chrome, de tout aussi grand bâtiments faits de pierres rouges, puis de tourner au coin de rue et d'atterrir dans un quartier résidentiel, composé de somptueuses maisons victoriennes.

Pour nous, la véritable richesse de Chicago, réside surtout dans son incroyable dynamisme. Peut-être encore endormi par les longues routes côtières et la tranquillité des villages traversés, le contraste ici est saisissant. La vie et l'activité présente à chaque détour, chaque changement de direction, nous surprend continuellement. Nous traversons tour à tour des fêtes de Graduation Day où la junk food abonde, aux nombreuses fêtes de quartier. Chaque arrondissement semble avoir quelque chose a dire, à montrer et ne se gêne pas pour le faire savoir ! Des rues entières barrées pour le plus grands bonheur des résidents et badauds. L'effervescence de la fin des examens et de la victoire de Chicago en Stanley Cup, y est sous doute aussi pour quelque chose...


Nous déambulons entre le Old Town Art Fair festival, le Ribfest et celui du quartier suédois d'Andersonville. Ribs, tacos, saucisses entourées de bacon et agneau à la broche seront notre pain quotidien. Léger changement après la cure de graines de soja, tournesol, amandes, lentilles et autres pois....

Que serait Chicago sans sa musique. La chance/hasard/destinée fait que nous arrivons la veille du lancement du Blues International Festival of Chicago, qui a lieu au Grant Park, en plein cœur du Loop. Nous le traverserons en s'arrêtant devant les nombreuses scènes pour s'imprégner de cette musique et atmosphère si propre à Chicago.
Quoi de mieux que de s'offrir une soirée, dans l'un des incontournables clubs de blues de la ville, le Kingston Mines. Deux bands live, se relaient pour y faire cracher du blues et autres rythmes endiablants, jusqu'à l'aube. On nous avait chaudement recommandé cet endroit, mais la surprise et l'extase une fois dedans n'en demeurera pas moins grande... Clou de la soirée, direction Pizzano's, pour y déguster ses fameuses Deep Dish Pizza, spécialité de la ville. Une sorte de pâte à tarte, recouverte d'une quantité astronomique de fromage, puis garnie de sauce tomate, oignons et peperonis. Une découverte surprenante mais pas déplaisante. Pas pire pour remplacer une poutine ou un kebab en fin de soirée !

Chez Pizzano's, Chicago, IL, USA

Nous ne pouvons conclure cette article sans parler de notre hôte Mike. Il a su, nous faire découvrir la ville en sortant des guides et des sentiers touristiques, grâce à ses conseils avisés. Sur son invitation nous partons le voir jouer, au Moe´s  Tavern, lui et son band, une nuit 100% Rock. Notre dernière soirée, nous la partagerons autour de bières, au Ribfest avec lui et son amie Lee. Nous finirons cette soirée dans la cour de cette dernière, située au cœur de la Gold Coast, proche du centre ville. Bouteille de vin rouge, Pad thaï et promenade digestive sur la plage, rythmeront notre soirée. Chicago et ses buildings by night, ainsi que les fameuses murales, seront le clou du spectacle de nos 3 jours à Chicago. Une ville à la fois grande, mais malgré tout si attachante et si dynamique à tout point de vue.

 

En définitif, ceux qui l'ont déjà découverte, n'attendent que d'y retourner, nous nous n'avons qu'une chose à vous dire, foncez-y !

Au Ribefest avec Mike, Chicago, IL, USA